Ce rapport a pour finalité d’offrir aux professionnels, au public et au ministère de la santé un panorama des activités réalisées par les centres de références et centres apparentés dans le domaine des maladies rares et de rationaliser, c’est-à-dire rendre plus équitables et plus transparents, les financements mis à disposition des établissements pour ces missions.